une entreprise honnête

Simple, efficace, honnête…
Dingue non?


MEC ne recycle plus les vêtementsLa prochaine évolution industrielleYesterday at 2:12 PMMountain Equipment Coop (MEC) est réellement un exemple à reproduire en ce qui a trait à la communication de leurs efforts en développement durable. J’ai déjà parlé de leur humilité, de leur ouverture d’esprit et de leur transparence. Voici un nouvel exemple tiré de leur catalogue printemps-été 2009, que j’ai reçu hier par la poste.L’entreprise commence en disant (de mémoire): Vous acheter un chandail chez MEC. Vous le porter. Vous le ramener. Nous le recyclons. Nous croyons que c’est une bonne idée.Puis, elle précise: En travaillant avec nos fournisseurs, nous avons appris que le recyclage de ces vêtements n’est pas simple, et qu’il peut avoir d’importants impacts sur l’environnement. Pour que le processus fonctionne, il faut s’assurer de l’origine de la fibre à recycler. Pour les vieux chandails, nous n’avons pas d’indication suffisante pour garantir que le processus de recyclage fonctionne. Par conséquent, nous avons décidé d’interrompre le programme de recyclage.Et elle conclut avec la leçon qu’elle a apprise: Nous comprenons que pour réussir à fermer la boucle, il faut mieux identifier l’origine des fibres et s’assurer que l’information suive tout au long du cycle de vie du produit. C’est ce sur quoi nous travaillons désormais avec nos fournisseurs.Voilà! Simple. Clair. Les gens comprennent que le recyclage est la solution, mais que les anciens produits n’ont pas été conçus pour cela. MEC ne prend pas ses membres pour des imbéciles. Et ils s’efforcent d’apporter les changements pour qu’un jour, le recyclage (le vrai!) soit chose courante.S’il y a une chose à retenir de tous ces exemples, c’est que MEC a compris que pour communiquer efficacement ses actions… elle doit avoir des actions à communiquer. Quand vous êtes impliqués dans la transformation à tous les niveaux de votre organisation au quotidien, ça devient facile d’avoir des choses intéressantes à dire. Les consommateurs verts ne veulent pas que vous soyez parfaits. Ils veulent voir que vous apprenez et que vous évoluez. Ça c’est inspirant!

La prochaine évolution industrielle

Cet article a été publié dans Non classé. Mettez le permalien en favori.

Les commentaires sont fermés.