Le Libre censuré par l’INPI à la Cité des Sciences ?

Le Libre censuré par l’INPI à la Cité des Sciences ?

Depuis mardi et jusqu’au 13 février 2011, la Cité des Sciences et de l’Industrie organise à Paris une exposition sur la contrefaçon en partenariat notamment avec les dounanes, l’Union des Fabriquants, et l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (INPI). « La vraie expo qui parle du faux », selon son slogan, aborde à la fois les questions de violation de droits des brevets, des marques ou des droits d’auteur. Une vitrine idéale pour les groupes d’intérêts qui cherchent à enseigner aux plus jeunes le respect de la propriété intellectuelle.
Mais l’art libre et le logiciel libre n’ont pas voie au chapitre pour montrer qu’il existe une alternative entre le tout propriétaire des industries représentées, et la contrefaçon. Selon Isabelle Vodjdani du collectif Libre Accès, « initialement, les commissaires de l’exposition avaient prévu de consacrer un modeste volet à la présentation du Libre », avec la présentation dans un coin de salle d’un « texte concis définissant le Libre, ses enjeux et ses perspectives ».

Le Libre censuré par l’INPI à la Cité des Sciences ? – Numerama

Cet article a été publié dans Non classé. Mettez le permalien en favori.

Les commentaires sont fermés.