Miel de Hamburger

Vu que les abeilles sont capables de réaliser du miel à partir d’une concentration de sucre supérieure à 15% dans un aliment, elles n’ont eu aucun mal à transformer du miel à partir de hamburger, de céréales ou de soupe instantanée…

Source : L’ADN

Posted in Durable | Commentaires fermés sur Miel de Hamburger

Megaplex

80 min d’années 80

Pas loin de l’excellent Memorex…

Posted in Vidéo | Commentaires fermés sur Megaplex

BEAUTY

Insuffler encore un peu plus de vie dans des tableaux?
Une utilisation poétique d’after effects…

Source : BEAUTY a short video by Rino Stefano Tagliafierro

Posted in Vidéo | Commentaires fermés sur BEAUTY

Big Festival Brother?

L’été approche avec tout ses festivals. Une bonne occasion pour partager de bons moments et… ses datas personnelles. 

En Angleterre, la police utilise des logiciels de reconnaissance faciale à l’entrée des festivals pour identifier des criminels potentiels. Pendant ce temps les organisateurs partagent sans vergogne toutes vos données personnelles avec leurs applications. 

quote [It’s May and the sun is finally out after a long British winter. For many that means one thing: festival season.
It’s a good occasion to disconnect from technology, go off the grid and enjoy a few days of carefree excitement. Or not. Along with booze, music and mud — a lot of mud — British festivals may have another feature: mass surveillance.]

Lo vi en Sensible Endowment RSS Feed http://ift.tt/1TnIcgK

Hyper-réalité

Hololens? Google Glass? Gear VR?
Un futur radieux? et encombré.
L’enfer de l’hyper-réalité

Lo vi en La boite verte http://ift.tt/20e9pRM

Jolies tulipes

Un an dans une ferme de production de tulipes
Quand on s’eloigne de l’agriculture pour se rapprocher de l’industrie, au moins, on a des jolis tracteurs…

Lo vi en La boite verte http://ift.tt/1rCciAJ

Posted in Durable | Commentaires fermés sur Jolies tulipes

Everything is a Remix: The Force Awakens 

Remix ou copie?
The Force Awakens emprunte beaucoup à A New Hope. Est-ce une copie? Ou un remix? Où se situe la frontière?

Posted in Documentaire, Film | Commentaires fermés sur Everything is a Remix: The Force Awakens 

A Prank Time

Parce que Bill Plimpton ne prenait pas assez de drogues :

Posted in Animé | Commentaires fermés sur A Prank Time

Armes virtuels et paris réels chez les gamers

Comment Counter strike, auquel nous avons tous joué, est devenu le centre d’attention non plus des joueurs mais des parieurs avec une monnaie bien étrange : la skin.

The boom in pro video gaming is fueled by $2.3 billion in online bets

La mécanique est d’acheter des textures pour les armes du jeu et de parier avec sur les résultats des matchs pro de CS:GO. Le tout sans contrôle ou taxe pour une masse de 2,3 Milliards de dollars en 2015.

“Nothing about Counter-Strike is about the game anymore,” says Moritz Maurer, head of e-sports integrity at gambling watchdog SportIM. “It’s all about betting and winning.”

Le tout avec un niveau d’abstraction et de niche tel qu’il a évité jusqu’ici une attention légale.

When it introduced the skins, Valve said in an announcement that the online arms bazaar would let Counter-Strike players “experience all the thrills of black-market weapons trafficking without any of the hanging around in darkened warehouses getting knifed to death.” It was supposed to be a joke. But the reference to black markets was prescient.

Reasonable people can debate whether competitive video gaming is a sport, but it has at least one thing in common with football, basketball, and soccer: People like to bet on the outcome. For CS:GO, the introduction of skins led to a thriving gambling market. People buy skins for cash, then use the skins to place online bets on pro CS:GO matches. Because there’s a liquid market to convert each gun or knife back into cash, laying a bet in skins is essentially the same as betting with real money.

Source : Virtual Weapons Are Turning Teen Gamers Into Serious Gamblers – Bloomberg

Posted in Jeux | Commentaires fermés sur Armes virtuels et paris réels chez les gamers

Mieux que snake on a plane

The nuclear power plant of Gundremmingen is pictured on March 11, 2012.    REUTERS/Michaela Rehle

La blockbuster Virus on a plane et sa suite Virus in a nuclear power plant.
Un virus a été trouvé dans une centrale nucléaire allemande. La seule sécurité qui a fonctionné et évité une catastrophe? Elle n’était pas connectée à internet.

A nuclear power plant in Germany has been found to be infected with computer viruses, but they appear not to have posed a threat to the facility’s operations because it is isolated from the Internet, the station’s operator said on Tuesday.

Moins grave que Stuxnet de la NSA qui avait défoncé le programme nucléaire iranien, celui-ci n’a pas eu de conséquence directe.

Un peu plus loin dans l’article on trouve cette perle :

As an example, Hypponen said he had recently spoken to a European aircraft maker that said it cleans the cockpits of its planes every week of malware designed for Android phones. The malware spread to the planes only because factory employees were charging their phones with the USB port in the cockpit.

Because the plane runs a different operating system, nothing would befall it. But it would pass the virus on to other devices that plugged into the charger.

En gros, les avions sont submergés par des virus Android, et la seule chose qui fait que cela n’a pas d’incidence est que les avions ont des OS différents et propriétaires.
Le premier qui réussi à coder un virus pour ADA ou Honeywell a gagné.

Posted in Technologie | Commentaires fermés sur Mieux que snake on a plane

Un nouveau Rembrandt

Qu’est ce qui fait qu’un Rembrandt est un Rembrandt?
Ses caractéristiques ou son auteur?

En tout cas les faussaires vont perdre leur travail et les conservateurs leur cheveux avec ces toiles peintes par ordinateur…

collaborated to produce a new painting by Rembrandt

Source : A new Rembrandt, painted by data analysis

Posted in Technologie | Commentaires fermés sur Un nouveau Rembrandt

Le panel des singes

Quand une pratique rend-elle compte d’un problème systémique?

Face à l’imprégnation de l’homme surexposé à la publicité, les tests de panels deviennent inefficaces. La solution : proposer les panels à des singes, encore vierges d’agression publicitaire.

Plutôt que de réfléchir à changer un système pour le rendre plus efficace et moins intrusif, s’enfoncer plus loin dedans.

Apparemment, les singes ne sont pas maltraités. En tout cas moins que les humains, puisqu’ils sont épargnés de subir l’environnement jugé « stressant » d’une grande surface.

Et si la solution était de rendre la « surface » moins stressante? Moins agressive?

Continuer à lire

Posted in Penser | Commentaires fermés sur Le panel des singes