Le Futur.

La police chinoise a utilisé la technologie de reconnaissance faciale pour localiser et arrêter un homme qui se trouvait au milieu d’une foule de 60 000 spectateurs.

Le suspect, qui n’a été identifié que sous le nom de M. Ao, assistait à un concert de la pop star Jacky Cheung à Nanchang le week-end dernier lorsqu’il a été arrêté.

Selon la police, le jeune homme de 31 ans, recherché pour « crimes économiques », a été « choqué » lorsqu’il a été arrêté.

La Chine dispose d’un énorme réseau de surveillance de plus de 170 millions de caméras de vidéosurveillance.


Dans cet exercice, cela ne prend que 7 minutes pour la police pour localiser et « arrêter » le journaliste de la BBC.

Ce n’est pas la première fois que la police chinoise utilise des systèmes de reconnaissance faciale pour attraper des suspects.

En août de l’année dernière, la police de la province de Shandong a arrêté 25 suspects à l’aide d’un système de reconnaissance faciale mis en place lors du Festival international de la bière de Qingdao.

La Chine est un leader mondial de la technologie de reconnaissance faciale et rappelle régulièrement à ses citoyens qu’un tel équipement rendra presque impossible de se soustraire aux autorités.

Le pays a construit ce qu’il appelle « le plus grand réseau de caméras de surveillance du monde ».

www.bbc.com/news/world-asia-china-43751276

Les commentaires sont fermés.