Kitano Kitano Kitano Kitano Kitano Kitano Kitano Kitano !!!!!

Du Kitano parout! Trop de bonheur avec une pure rétrospective au centre Pompidou!!!

Takeshi Kitano a mille visages et cinq mille doigts. D’abord humoriste sur scène puis provocateur vedette du petit écran, acteur à la télévision et au cinéma, cinéaste aussi intuitif que génial auteur de films de gangsters épurés (Sonatine, Hana-bi…), d’une romance adolescente (A Scene At the Sea), d’une pochade obsédée par le sexe (Getting Any ?), d’un conte mélodramatique (Dolls), d’un film de sabre (Zatoichi), de comédies auto-parodiques (L’Été de Kikujiro, Takeshis’…), il est également peintre, romancier, éditorialiste, chanteur à ses heures… Sa double signature, « Beat Takeshi » pour la télévision et la comédie, « Takeshi Kitano » pour le cinéma et la création sérieuse, ne saurait suffire à organiser ses identités multiples. Nul autre que lui ne va aussi loin dans l’expérience des contraires, ne met à ce point sa création, son image et sa raison en jeu. Parallèlement à l’exposition Beat Takeshi Kitano, Gosse de peintre que l’artiste a conçue pour la Fondation Cartier, le Centre Pompidou présente en 40 films, téléfilms et documents, pour moitié inédits, la rétrospective la plus complète jamais réalisée à ce jour de son travail de cinéaste et d’acteur. Pour l’inaugurer, une rencontre exceptionnelle avec Takeshi Kitano, qui vient parler de son travail en public au fil d’un dialogue avec un cinéaste complice, Jean-Pierre Limosin.

Toutes les séances

  •  Jeudi 11 Mars 2010 20:00 Rencontre exceptionnelle avec Takeshi Kitano Rencontre exceptionnelle avec Takeshi Kitano, menée par le cinéaste et complice Jean-Pierre Limosin
  • Vendredi 12 Mars 2010 20:30 Zatoichi, Takeshi Kitano, 2003 couleur Japon, XIXe siècle. Zatoichi, un voyageur aveugle mais redoutable combattant, découvre une petite ville où un gang fait régner la terreur.
  • Samedi 13 Mars 2010 17:00 Tokyo Eyes, Jean-Pierre Limosin, 1998 couleur À Tokyo dans les années 1990, la police est sur les traces d’un tueur, le « bigleux ». La soeur de l’enquêteur, Hinano, rencontre K. Amateur de jeux vidéo et de 33 tours, le jeune homme s’est inventé un rôle de justicier et, derrière ses lunettes déformantes, tire sur ses victimes.
  • Samedi 13 Mars 2010 20:30 Hana-bi, Takeshi Kitano, 1997 couleur Nishi est accablé par la perte d’un enfant, le cancer de son épouse et la fusillade dont ses collègues policiers sont victimes. Il commet un hold-up pour aider ses proches et offrir un dernier voyage à sa femme.
  • Dimanche 14 Mars 2010 14:30 Tabou, Nagisa Oshima, 1999 couleur Kyoto, 19e siècle. Un jeune samouraï à la beauté envoûtante attise les passions au sein d’une milice régie par des règles très strictes.
  • Dimanche 14 Mars 2010 17:00 Jugatsu / Boiling Point, Takeshi Kitano, 1990 couleur Après avoir agressé un yakuza, Masaki, un jeune pompiste quasi-autiste doit apprendre à se défendre lui-même. Parti avec un ami à la recherche d’une arme, il croise la route d’Uehara, un yakuza solitaire et déjanté.
  • Jeudi 1 Avril 2010 20:30 Le Moustique au dixième étage, Yoichi Sai, 1983 couleur Un policier qui habite au dixième et dernier étage d’un grand immeuble à Tokyo, mène une existence lamentable. Méprisé par son ex-femme et par sa fille, il boit et se ruine en paris sur les courses de bateaux.
  • Vendredi 2 Avril 2010 20:30 Sonatine, mélodie mortelle, Takeshi Kitano, 1993 couleur Murakawa est envoyé sur l’île d’Okinawa par le chef de son clan yakuza pour prêter main forte à un gang en difficulté. Trahi, il se retire avec ses hommes au bord de la mer avant de prendre les armes, une dernière fois. Séance présentée par Dominique Gonzalez-Foerster et Ange Leccia, plasticiens et cinéastes
  • Samedi 3 Avril 2010 17:00 Les Crimes de Kiyoshi Ôkubo, Osamu Yamaizumi, 1983 couleur Arrêté et interrogé par la police pour un meurtre, Kiyoshi Ôkubo se remémore son passé et finit par avouer plusieurs assassinats.
  • Samedi 3 Avril 2010 20:30 No More comics !, Yôjirô Takita, 1986 couleur Un journaliste de télévision spécialisé dans les émissions à scandales est en perte de vitesse, jusqu’à se voir cantonner aux sujets érotiques pour les programmes de nuit. Il se met alors à enquêter sur une affaire d’escroquerie aux personnes âgées, à qui une société vend des lingots d’or fantômes.
  • Dimanche 4 Avril 2010 14:30 L’Arche de Jésus, Osamu Yamaizumi, 1985 couleur Plusieurs jeunes femmes en rupture avec leurs familles trouvent refuge auprès de Takekichi Kyôgoku, un prédicateur qui anime une association d’études bibliques. Il les accueille et va jusqu’à fuir avec elles lorsque les parents tentent de les récupérer. Inspiré d’un fait divers largement médiatisé, survenu en 1976.
  • Dimanche 4 Avril 2010 17:00 Violent Cop, Takeshi Kitano, 1989 couleur Azuma, un flic corrompu et violent, décide de faire justice lui-même après la mort de son meilleur ami et le viol de sa soeur. Il se trouve alors aux prises avec la hiérarchie policière et un gang de yakuzas sans foi ni loi.
  • Jeudi 8 Avril 2010 20:30 Démon, Yasuo Furuhata, 1985 couleur Shûji, un ancien yakuza se retire dans un village de pêcheurs où il mène une vie familiale tranquille. Jusqu’au jour où débarque Yajima, l’amant de la tenancière du village, qui se met à faire commerce de drogues et à maltraiter sa femme et son fils.
  • Vendredi 9 Avril 2010 20:30 Jugatsu / Boiling Point, Takeshi Kitano, 1990 couleur Après avoir agressé un yakuza, Masaki, un jeune pompiste quasi-autiste doit apprendre à se défendre lui-même. Parti avec un ami à la recherche d’une arme, il croise la route d’Uehara, un yakuza solitaire et déjanté.
  • Samedi 10 Avril 2010 17:00 L’Enfant des étoiles, Kazuo Komizu, 1990 couleur Un homme proche de la retraite, licencié par son entreprise, tombe dans le coma alors qu’il raconte l’injustice subie à une journaliste. Inconscient, il se remémore son enfance pendant la Seconde Guerre mondiale, où les jeunes étaient envoyés à la campagne pour échapper aux bombardements de Tokyo.
  • Samedi 10 Avril 2010 20:30 A Scene At the Sea, Takeshi Kitano, 1991 couleur Deux jeunes sourds-muets font connaissance. Il est éboueur. Elle lui est totalement dévouée. Un jour, il trouve une planche de surf au rebut et se met en tête de devenir champion. D’apprentissages éprouvants en compétitions, il se lance à corps perdu dans l’océan.
  • Dimanche 11 Avril 2010 14:30 Making-of de Sonatine, Takeshi Kitano, 1993 couleur (90 ‘) Le documentaire de la rencontre de Takeshi Kitano et d’Akira Kurosawa précède le Making of de Sonatine (depuis le tournage jusqu’à la composition de la musique, ponctué d’entretiens avec le cinéaste, son assistant, la scripte…)
  • Dimanche 11 Avril 2010 17:00 Naissance d’un gourou, Toshihiro Tenma, 1993 couleur Le jeune Kazuo s’intéresse à une secte dirigée par Shiba, qui met en scène un vieux SDF dans le rôle du gourou, avec pour seul but de gagner de l’argent. Le vieillard se prenant trop au jeu, Shiba le remplace par Kazuo, à qui il apprend le métier.
  • Jeudi 15 Avril 2010 20:30 Conviction, L’affaire du Témoin de Jéhovah ou le refus de sang transfusé, Osamu Yamaizumi, 1993 couleur Un petit garçon, renversé par un camion, a besoin d’une transfusion sanguine. Son père refusant que l’acte soit pratiqué à cause de ses convictions religieuses, l’enfant décède à l’hôpital, devant des médecins impuissants et désemparés.
  • Vendredi 16 Avril 2010 20:30 Furyo / Merry Christmas Mr Lawrence, Nagisa Oshima, 1983 couleur (118′) Pendant la Seconde Guerre mondiale, des prisonniers de diverses nationalités sont détenus sur l’île de Java par des soldats japonais. Le capitaine Yonoï dirige le camp avec une certaine humanité tandis que le sergent Hara, son second, se distingue par son sadisme. L’arrivée du fascinant major Celliers trouble le jeu et redistribue les rôles.
  • Samedi 17 Avril 2010 17:00 Gonin, Takashi Ishii, 1995 couleur Cinq hommes en difficulté avec des yakuzas s’associent pour dérober leur argent. Le clan engage alors deux tueurs homosexuels afin d’éliminer les voleurs, quitte à supprimer tout leur entourage.
  • Samedi 17 Avril 2010 20:30 Kids Return, Takeshi Kitano, 1996 couleur Masaru et Shinji, deux adolescents inséparables, sèchent les cours, rackettent leurs camarades… Masaru décide d’apprendre la boxe, mais Shinji est plus doué que lui. Délaissant le sport, Masaru tente alors de se faire une place chez les yakuzas. Les deux amis se retrouvent finalement au point de départ.
  • Dimanche 18 Avril 2010 14:30 Getting Any ?, Takeshi Kitano, 1995 couleur Obsédé par le sexe, Masao est prêt à tout pour parvenir à ses fins. C’est ainsi qu’il se retrouve propriétaire d’une voiture sans freins, pris au milieu d’une guerre de gangs et victime d’un savant fou dont les essais pour le transformer en invisible voyeur tournent à tout autre chose…
  • Dimanche 18 Avril 2010 17:00 Hana-bi, Takeshi Kitano, 1997 couleur Nishi est accablé par la perte d’un enfant, le cancer de son épouse et la fusillade dont ses collègues policiers sont victimes. Il commet un hold-up pour aider ses proches et offrir un dernier voyage à sa femme.
  • Jeudi 22 Avril 2010 20:30 Tokyo Eyes, Jean-Pierre Limosin, 1998 couleur À Tokyo dans les années 1990, la police est sur les traces d’un tueur, le « bigleux ». La soeur de l’enquêteur, Hinano, rencontre K. Amateur de jeux vidéo et de 33 tours, le jeune homme s’est inventé un rôle de justicier et, derrière ses lunettes déformantes, tire sur ses victimes.
  • Vendredi 23 Avril 2010 20:30 L’Eté de Kikujiro, Takeshi Kitano, 1999 couleur C’est l’été, Masao s’ennuie. Il part à la recherche de sa mère avec un yakuza farfelu pour compagnon de route.
  • Samedi 24 Avril 2010 17:00 A Scene at The Sea, Takeshi Kitano, 1991 couleur Deux jeunes sourds-muets font connaissance. Il est éboueur. Elle lui est totalement dévouée. Un jour, il trouve une planche de surf au rebut et se met en tête de devenir champion. D’apprentissages éprouvants en compétitions, il se lance à corps perdu dans l’océan.
  • Samedi 24 Avril 2010 20:30 Tabou, Nagisa Oshima, 1999 couleur Kyoto, 19e siècle. Un jeune samouraï à la beauté envoûtante attise les passions au sein d’une milice régie par des règles très strictes.
  • Dimanche 25 Avril 2010 14:30 Battle Royale, Kinji Fukasaku, 2000 couleur Au Japon, dans un futur proche. Pour mater la jeunesse en rébellion contre une société répressive, le pays adopte la loi « Battle Royale ». Elle permet d’organiser un jeu télévisé avec une classe dont les élèves, sous les ordres de leur ancien professeur Kitano, doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un.
  • Dimanche 25 Avril 2010 17:00 Aniki mon frère / Brother, Takeshi Kitano, 2001 couleur Yamamoto quitte Tokyo pour Los Angeles, pour échapper au clan qui a tué son chef. Sur place, il se lance dans les « affaires » et tente d’inculquer à ses hommes le code d’honneur des yakuzas.
  • Jeudi 29 Avril 2010 20:30 Sonatine, mélodie mortelle, Takeshi Kitano, 1993 couleur Murakawa est envoyé sur l’île d’Okinawa par le chef de son clan yakuza pour prêter main forte à un gang en difficulté. Trahi, il se retire avec ses hommes au bord de la mer avant de prendre les armes, une dernière fois.
  • Vendredi 30 Avril 2010 20:30 Dolls, Takeshi Kitano, 2002 couleur Un homme et une femme errants sont attachés par une corde ; un yakuza se souvient de sa fiancée ; une chanteuse défigurée retirée de la scène. Yohji Yamamoto a dessiné les costumes de trois histoires d’amour trahi, contées par deux marionnettes du théâtre traditionnel bunraku.
  • Dimanche 2 Mai 2010 14:30 La Légende de Zatoichi, le masseur aveugle, Kenji Misumi, 1962 noir et blanc Ichi, un voyageur aveugle, arrive dans une province où deux clans s’affrontent. Sous des apparences anodines, il se fait vite connaître pour ses talents de masseur, son habilité aux dés et son maniement incomparable du sabre.
  • Dimanche 2 Mai 2010 17:00 Zatoichi, Takeshi Kitano, 2003 couleur Japon, XIXe siècle. Zatoichi, un voyageur aveugle mais redoutable combattant, découvre une petite ville où un gang fait régner la terreur.
  • Jeudi 6 Mai 2010 20:30 Asakusa Kid, Makoto Shinozaki, 2002 couleur Une adaptation du roman éponyme de Takeshi Kitano, paru en France aux éditons Denoël, dans lequel il retrace son enfance et ses débuts de comique dans le quartier des théâtres de variété Asakusa à Tokyo.
  • Vendredi 7 Mai 2010 20:30 Takeshis’ , Takeshi Kitano, 2005 couleur Beat Takeshi est une vedette du show-biz abonnée aux rôles de yakuzas. Dans un studio, il croise M. Kitano, son sosie, un caissier timide qui rêve de devenir acteur. Après leur rencontre, Kitano semble tomber dans un étrange état qui mêle la vie réelle de Beat et sa personnalité violente à l’écran.
  • Samedi 8 Mai 2010 17:00 L’Embuscade, Kan Ishibashi, 2002 couleur Après le braquage d’une banque qui a fait une victime et fini dans un incendie, un homme se rend à la police et désigne le cerveau des opérations, un certain Ishii.
  • Samedi 8 Mai 2010 20:30 Blood and Bones, Yoichi Sai, 2004 couleur En 1923, Kim, un jeune paysan quitte la Corée et débarque à Osaka, au Japon, pour faire fortune. En soixante ans, cet homme aussi brutal que charismatique connaît la richesse, le pouvoir et la solitude.
  • Dimanche 9 Mai 2010 14:30 Démon, Yasuo Furuhata, 1985 couleur Shûji, un ancien yakuza se retire dans un village de pêcheurs où il mène une vie familiale tranquille. Jusqu’au jour où débarque Yajima, l’amant de la tenancière du village, qui se met à faire commerce de drogues et à maltraiter sa femme et son fils.
  • Dimanche 9 Mai 2010 17:00 Glory to the Filmmaker !, Takeshi Kitano, 2007 couleur (104′) Dans Glory to the filmmaker, Takeshi Kitano veut réaliser le film ultime. Il l’imagine dans tous les genres possibles, policier, fantastique, mélo… Une série d’événements risquant de changer la face du monde, Takeshi Kitano doit non seulement finir son film, mais aussi sauver l’humanité. La projection du film sera précédée du court-métrage « une belle journée », de Takeshi Kitano.
  • Jeudi 13 Mai 2010 20:30 Izo, Takashi Miike, 2004 couleur Japon, 19e siècle, un guerrier sanguinaire est capturé et crucifié. Mais sa fureur l’empêche de mourir et le propulse dans le Tokyo contemporain, avide d’une vengeance que rien n’arrête, pas même le Premier Ministre, ni les dieux réunis.
  • Vendredi 14 Mai 2010 20:30 Le Moustique au dixième étage, Yoichi Sai, 1983 couleur Un policier qui habite au dixième et dernier étage d’un grand immeuble à Tokyo, mène une existence lamentable. Méprisé par son ex-femme et par sa fille, il boit et se ruine en paris sur les courses de bateaux.
  • Samedi 15 Mai 2010 17:00 L’Arche de Jésus, Osamu Yamaizumi, 1985 couleur Plusieurs jeunes femmes en rupture avec leurs familles trouvent refuge auprès de Takekichi Kyôgoku, un prédicateur qui anime une association d’études bibliques. Il les accueille et va jusqu’à fuir avec elles lorsque les parents tentent de les récupérer. Inspiré d’un fait divers largement médiatisé, survenu en 1976.
  • Samedi 15 Mai 2010 20:30 Furyo / Merry Christmas Mr Lawrence, Nagisa Oshima, 1983 couleur (118′) Pendant la Seconde Guerre mondiale, des prisonniers de diverses nationalités sont détenus sur l’île de Java par des soldats japonais. Le capitaine Yonoï dirige le camp avec une certaine humanité tandis que le sergent Hara, son second, se distingue par son sadisme. L’arrivée du fascinant major Celliers trouble le jeu et redistribue les rôles.
  • Dimanche 16 Mai 2010 14:30 Les Crimes de Kiyoshi Ôkubo, Osamu Yamaizumi, 1983 couleur Arrêté et interrogé par la police pour un meurtre, Kiyoshi Ôkubo se remémore son passé et finit par avouer plusieurs assassinats.
  • Dimanche 16 Mai 2010 17:00 Naissance d’un gourou, Toshihiro Tenma, 1993 couleur Le jeune Kazuo s’intéresse à une secte dirigée par Shiba, qui met en scène un vieux SDF dans le rôle du gourou, avec pour seul but de gagner de l’argent. Le vieillard se prenant trop au jeu, Shiba le remplace par Kazuo, à qui il apprend le métier.
  • Jeudi 20 Mai 2010 20:30 L’Enfant des étoiles, Kazuo Komizu, 1990 couleur Un homme proche de la retraite, licencié par son entreprise, tombe dans le coma alors qu’il raconte l’injustice subie à une journaliste. Inconscient, il se remémore son enfance pendant la Seconde Guerre mondiale, où les jeunes étaient envoyés à la campagne pour échapper aux bombardements de Tokyo.
  • Vendredi 21 Mai 2010 20:30 Violent Cop, Takeshi Kitano, 1989 couleur Azuma, un flic corrompu et violent, décide de faire justice lui-même après la mort de son meilleur ami et le viol de sa soeur. Il se trouve alors aux prises avec la hiérarchie policière et un gang de yakuzas sans foi ni loi.
  • Samedi 22 Mai 2010 17:00 Takeshi Kitano rencontre Akira Kurosawa, 1993 couleur Rencontre entre les deux cinéastes, filmée au domicile d’Akira Kurosawa à Gotenda et destinée à une télédiffusion.
  • Samedi 22 Mai 2010 20:30 Jugatsu / Boiling Point, Takeshi Kitano, 1990 couleur Après avoir agressé un yakuza, Masaki, un jeune pompiste quasi-autiste doit apprendre à se défendre lui-même. Parti avec un ami à la recherche d’une arme, il croise la route d’Uehara, un yakuza solitaire et déjanté.
  • Dimanche 23 Mai 2010 14:30 Jam Session, Le Making-of pirate officiel de L’Été de Kikujiro, Makoto Shinozaki, 1999 couleur (93′) Takeshi Kitano, l’imprévisible, de Jean-Pierre Limosin, et Jam Session, Le Making-of pirate officiel de L’Été de Kikujiro, de Makoto Shinozaki. Deux films pour mieux connaître takeshi Kitano à travers des images prises sur le tournage, des conversations avec Hou Hsiao-Hsien, ou encore une rencontre avec Shiguéhiko Hasumi.
  • Dimanche 23 Mai 2010 17:00 No More comics !, Yôjirô Takita, 1986 couleur Un journaliste de télévision spécialisé dans les émissions à scandales est en perte de vitesse, jusqu’à se voir cantonner aux sujets érotiques pour les programmes de nuit. Il se met alors à enquêter sur une affaire d’escroquerie aux personnes âgées, à qui une société vend des lingots d’or fantômes.
  • Jeudi 27 Mai 2010 20:30 Conviction, L’affaire du Témoin de Jéhovah ou le refus de sang transfusé, Osamu Yamaizumi, 1993 couleur Un petit garçon, renversé par un camion, a besoin d’une transfusion sanguine. Son père refusant que l’acte soit pratiqué à cause de ses convictions religieuses, l’enfant décède à l’hôpital, devant des médecins impuissants et désemparés.
  • Vendredi 28 Mai 2010 20:30 Getting Any ?, Takeshi Kitano, 1995 couleur Obsédé par le sexe, Masao est prêt à tout pour parvenir à ses fins. C’est ainsi qu’il se retrouve propriétaire d’une voiture sans freins, pris au milieu d’une guerre de gangs et victime d’un savant fou dont les essais pour le transformer en invisible voyeur tournent à tout autre chose…
  • Samedi 29 Mai 2010 17:00 Asakusa Kid, Makoto Shinozaki, 2002 couleur Une adaptation du roman éponyme de Takeshi Kitano, paru en France aux éditons Denoël, dans lequel il retrace son enfance et ses débuts de comique dans le quartier des théâtres de variété Asakusa à Tokyo.
  • Samedi 29 Mai 2010 20:30 A Scene At the Sea, Takeshi Kitano, 1991 couleur Deux jeunes sourds-muets font connaissance. Il est éboueur. Elle lui est totalement dévouée. Un jour, il trouve une planche de surf au rebut et se met en tête de devenir champion. D’apprentissages éprouvants en compétitions, il se lance à corps perdu dans l’océan.
  • Dimanche 30 Mai 2010 14:30 Sonatine, mélodie mortelle, Takeshi Kitano, 1993 couleur Murakawa est envoyé sur l’île d’Okinawa par le chef de son clan yakuza pour prêter main forte à un gang en difficulté. Trahi, il se retire avec ses hommes au bord de la mer avant de prendre les armes, une dernière fois.
  • Dimanche 30 Mai 2010 17:00 Making-of de Sonatine, Takeshi Kitano, 1993 couleur Un document excetionnel sur la méthode de Kitano
  • Jeudi 3 Juin 2010 20:30 Gonin, Takashi Ishii, 1995 couleur Cinq hommes en difficulté avec des yakuzas s’associent pour dérober leur argent. Le clan engage alors deux tueurs homosexuels afin d’éliminer les voleurs, quitte à supprimer tout leur entourage.
  • Vendredi 4 Juin 2010 20:30 Kids Return, Takeshi Kitano, 1996 couleur Masaru et Shinji, deux adolescents inséparables, sèchent les cours, rackettent leurs camarades… Masaru décide d’apprendre la boxe, mais Shinji est plus doué que lui. Délaissant le sport, Masaru tente alors de se faire une place chez les yakuzas. Les deux amis se retrouvent finalement au point de départ.
  • Samedi 5 Juin 2010 17:00 Tokyo Eyes, Jean-Pierre Limosin, 1998 couleur À Tokyo dans les années 1990, la police est sur les traces d’un tueur, le « bigleux ». La soeur de l’enquêteur, Hinano, rencontre K. Amateur de jeux vidéo et de 33 tours, le jeune homme s’est inventé un rôle de justicier et, derrière ses lunettes déformantes, tire sur ses victimes.
  • Samedi 5 Juin 2010 20:30 Hana-bi, Takeshi Kitano, 1997 couleur Nishi est accablé par la perte d’un enfant, le cancer de son épouse et la fusillade dont ses collègues policiers sont victimes. Il commet un hold-up pour aider ses proches et offrir un dernier voyage à sa femme.
  • Dimanche 6 Juin 2010 14:30 L’Eté de Kikujiro, Takeshi Kitano, 1999 couleur C’est l’été, Masao s’ennuie. Il part à la recherche de sa mère avec un yakuza farfelu pour compagnon de route.
  • Dimanche 6 Juin 2010 17:00 Jam Session, Le Making-of pirate officiel de L’Été de Kikujiro, Makoto Shinozaki, 1999 couleur (93′) Making-of de L’Été de Kikujiro, où l’on voit Kitano tourner, diriger, jouer, mais aussi parler avec Hou Hsiao-Hsien et des journalistes du travail en cours.
  • Jeudi 10 Juin 2010 20:30 Violent Cop, Takeshi Kitano, 1989 couleur Azuma, un flic corrompu et violent, décide de faire justice lui-même après la mort de son meilleur ami et le viol de sa soeur. Il se trouve alors aux prises avec la hiérarchie policière et un gang de yakuzas sans foi ni loi.
  • Vendredi 11 Juin 2010 20:30 Tabou, Nagisa Oshima, 1999 couleur Kyoto, 19e siècle. Un jeune samouraï à la beauté envoûtante attise les passions au sein d’une milice régie par des règles très strictes.
  • Samedi 12 Juin 2010 17:00 Takeshi Kitano, l’imprévisible, Jean-Pierre Limosin, 1999 couleur Pour la série Cinéma, de notre temps, Jean-Pierre Limosin fait un portrait de Takeshi Kitano, qu’il connaît déjà, en provoquant une rencontre avec Shiguéhiko Hasumi, doyen de l’Université de Tokyo, philosophe, spécialiste de littérature française et cinéphile érudit, l’un des tout premiers à reconnaître le cinéaste au Japon, où sa carrière de comique fait obstacle.
  • Samedi 12 Juin 2010 20:30 Aniki mon frère / Brother, Takeshi Kitano, 2001 couleur (114′) Yamamoto quitte Tokyo pour Los Angeles, pour échapper au clan qui a tué son chef. Sur place, il se lance dans les « affaires » et tente d’inculquer à ses hommes le code d’honneur des yakuzas.
  • Dimanche 13 Juin 2010 14:30 No More comics !, Yôjirô Takita, 1986 couleur Un journaliste de télévision spécialisé dans les émissions à scandales est en perte de vitesse, jusqu’à se voir cantonner aux sujets érotiques pour les programmes de nuit. Il se met alors à enquêter sur une affaire d’escroquerie aux personnes âgées, à qui une société vend des lingots d’or fantômes.
  • Dimanche 13 Juin 2010 17:00 Battle Royale, Kinji Fukasaku, 2000 couleur Au Japon, dans un futur proche. Pour mater la jeunesse en rébellion contre une société répressive, le pays adopte la loi « Battle Royale ». Elle permet d’organiser un jeu télévisé avec une classe dont les élèves, sous les ordres de leur ancien professeur Kitano, doivent s’entretuer jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un.
  • Jeudi 17 Juin 2010 20:30 L’Embuscade, Kan Ishibashi, 2002 couleur Après le braquage d’une banque qui a fait une victime et fini dans un incendie, un homme se rend à la police et désigne le cerveau des opérations, un certain Ishii.
  • Vendredi 18 Juin 2010 20:30 Dolls, Takeshi Kitano, 2002 couleur Un homme et une femme errants sont attachés par une corde ; un yakuza se souvient de sa fiancée ; une chanteuse défigurée retirée de la scène. Yohji Yamamoto a dessiné les costumes de trois histoires d’amour trahi, contées par deux marionnettes du théâtre traditionnel bunraku.
  • Samedi 19 Juin 2010 17:00 La Légende de Zatoichi, le masseur aveugle, Kenji Misumi, 1962 noir et blanc Ichi, un voyageur aveugle, arrive dans une province où deux clans s’affrontent. Sous des apparences anodines, il se fait vite connaître pour ses talents de masseur, son habilité aux dés et son maniement incomparable du sabre.
  • Samedi 19 Juin 2010 20:30 Zatoichi, Takeshi Kitano, 2003 couleur Japon, XIXe siècle. Zatoichi, un voyageur aveugle mais redoutable combattant, découvre une petite ville où un gang fait régner la terreur.
  • Dimanche 20 Juin 2010 14:30 Asakusa Kid, Makoto Shinozaki, 2002 couleur Une adaptation du roman éponyme de Takeshi Kitano, paru en France aux éditons Denoël, dans lequel il retrace son enfance et ses débuts de comique dans le quartier des théâtres de variété Asakusa à Tokyo.
  • Dimanche 20 Juin 2010 17:00 Blood and Bones, Yoichi Sai, 2004 couleur En 1923, Kim, un jeune paysan quitte la Corée et débarque à Osaka, au Japon, pour faire fortune. En soixante ans, cet homme aussi brutal que charismatique connaît la richesse, le pouvoir et la solitude.
  • Jeudi 24 Juin 2010 20:30 Izo, Takashi Miike, 2004 couleur Japon, 19e siècle, un guerrier sanguinaire est capturé et crucifié. Mais sa fureur l’empêche de mourir et le propulse dans le Tokyo contemporain, avide d’une vengeance que rien n’arrête, pas même le Premier Ministre, ni les dieux réunis.
  • Vendredi 25 Juin 2010 20:30 Takeshis’ , Takeshi Kitano, 2005 couleur Beat Takeshi est une vedette du show-biz abonnée aux rôles de yakuzas. Dans un studio, il croise M. Kitano, son sosie, un caissier timide qui rêve de devenir acteur. Après leur rencontre, Kitano semble tomber dans un étrange état qui mêle la vie réelle de Beat et sa personnalité violente à l’écran.
  • Samedi 26 Juin 2010 17:00 Takeshi Kitano rencontre Akira Kurosawa, , 1993 couleur Rencontre entre les deux cinéastes, filmée au domicile d’Akira Kurosawa à Gotenda et destinée à une télédiffusion.
  • Samedi 26 Juin 2010 20:30 Glory to the Filmmaker !, Takeshi Kitano, 2007 couleur (104′) Dans Glory to the filmmaker, Takeshi Kitano veut réaliser le film ultime. Il l’imagine dans tous les genres possibles, policier, fantastique, mélo… Une série d’événements risquant de changer la face du monde, Takeshi Kitano doit non seulement finir son film, mais aussi sauver l’humanité. La projection du film sera précédée du court-métrage « une belle journée », de Takeshi Kitano.

 

Cet article a été publié dans Non classé. Mettez le permalien en favori.

Les commentaires sont fermés.