Fonts to Track

Google Crashlytics utilise des polices personnalisées pour suivre les utilisateurs

L’une des choses qui font cruellement défaut à iOS depuis une décennie est la possibilité pour les utilisateurs d’installer des polices personnalisées. Apple l’a repoussé au motif que les polices personnalisées ouvrent des failles de sécurité et de confidentialité.
Prouvant l’argument d’Apple, Crashlytics, Google, abuse de cette fonctionnalité pour suivre les utilisateurs en installant une police avec un identifiant personnalisé intégré.
Parce que ces polices sont installées à l’échelle du système – ce qui est le point essentiel de la fonctionnalité, toute application peut utiliser la police Crashlytics pour identifier de façon unique les utilisateurs.

La documentation du développeur d’Apple indique que les utilisateurs sont invités à autoriser une application à installer une police de caractères, ce qui empêche de le faire silencieusement en arrière-plan.

Via Daring Fireball https://twitter.com/sandofsky/status/1172200578207772672

Cet article a été publié dans Apple. Mettez le permalien en favori.

Les commentaires sont fermés.