Ex jumeaux galactiques


Lorsque Scott Kelly est retourné sur Terre après un voyage de 340 jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS) il y a deux ans, il mesurait 2 pouces de plus que lorsqu’il était parti.

Sa masse corporelle avait diminué, ses bactéries intestinales étaient complètement différentes et – selon les résultats préliminaires des chercheurs de la NASA – son code génétique avait changé de façon significative.

Bien que la plupart de ces changements génétiques soient revenus à la normale après le retour de Scott Kelly sur Terre, environ 7 pour cent du code génétique de l’astronaute est demeuré altéré – et il pourrait le demeurer de façon permanente.

https://www.livescience.com/62000-scott-kelly-dna-twin-study.html

Les commentaires sont fermés.