En images : des vieilles tapisseries transformées en jeux vidéo

Dans la famille “art versus pop culture”, après les citations hip-hop sur les peintures et les estampes japonaises version Game of Thrones, voici les tapisseries de Mamie remixées façon jeux vidéo. C’est Gauvain, un artiste français dont le blog a été repéré par Fluctuat, qui s’amuse à mélanger des broderies vieillottes avec des images de […]

The post En images : des vieilles tapisseries transformées en jeux vidéo appeared first on Konbini.

Lo vi en Konbini http://ift.tt/1l46gPd

20140727-231141-83501526.jpg

Le devin

Comme Astérix dans le tome de ses aventures du même nom, l’avait en son temps compris, il suffit de tout prédire pour que cela se réalise.
La version moderne est un peu plus complexe mais très simple.

Un complot horrible entache la dernière coupe du monde de foot : un « hacktiviste » avait publié 6 mois auparavant les vainqueurs des matchs de la coupe du monde sur twitter. Complot, match truqué.

Non il a juste publié toutes les variantes puis supprimé ses tweets inexacts au fur et à mesure du déroulement de la coupe.

A la fin le résultat est bluffant : des résultats justes parfaitement anti datés.
Lo vi en Medium http://ift.tt/1oEMn2y

Le catalogue vraiment virtuel.

>20140727-230936-83376488.jpg
75 % du catalogue IKEA est en images de synthèse

Avez-vous déjà feuilleté un catalogue IKEA en vous demandant comment faisait le géant suédois pour avoir autant de décors différents dans lesquels mettre en valeur ses produits ? S’il a pendant longtemps reconstitué des intérieurs de maisons et d’appartements dans ses studios photos, le fabricant de meubles en kit a entamé une véritable révolution interne à partir du milieu des années 2000, en jetant son dévolu sur les reconstitutions photo-réalistes en images de synthèse.


Mobility on demand

Pourquoi posséder quand on peut tout partager.
C’est cette maxime que met en place la ville de Helsinski pour ses transports : habitez la ville, payez au forfait ou à la consommation et vous accédez librement aux vélos, bus, tram, parking, et voiture de la ville. Le tout coordonné par votre téléphone.

Ten years from now, transportation in Helsinki may operate very differently from the current system.

The service will be run by transportation operators, through which the regular citizen can buy all they want with a click. This does not only entail public transportation within the city, but also carpool, taxi, a train ticket to Tampere or parking fees in the city centre.

Few want to own their own car in future, when everything can be shared. If one wishes to travel from Puotila to Pukinmäki, the « route planner » of 2025 will provide information on where to change the city bike for a car due to impending rain, in addition to information on the fastest connection.

The City of Helsinki believes in the model so strongly that it plans to test it at the turn of the year with a few major employers in Vallila. Employers are being persuaded to join in by building a platform that enables employees to buy transportation services with their own funds.

via kottke.org http://www.helsinkitimes.fi/finland/